Rechercher
  • Emilie

Comment développer ses 5 sens spirituels

Nous percevons le monde au travers de nos 5 sens. La vue, l’ouïe, l’odorat, le toucher, le goût sont des outils de navigation que possède le corps humain et qui nous permettent d’expérimenter et d’accéder à la dimension physique de l’existence.


Opérant comme des points de référence et des repères sensoriels, nos sens physiques permettent à notre système nerveux de recevoir et de traiter des informations issues du monde extérieur afin de réagir, communiquer et entretenir la bonne santé et la sécurité du corps. Nos cinq sens nous offrent la possibilité de naviguer dans le monde physique et de vivre des expériences auditives, physiques, visuelles, olfactives et sensorielles riches en informations, nous permettant ainsi de percevoir la beauté, les plaisirs et les différentes spécificités de notre monde.


Pourtant, ces 5 sens inhérents à notre corps physique, et vecteurs de perceptions de la réalité qui nous entoure, ne sont pas les seuls sens dont nous disposons. L'être humain est également doté de 5 sens spirituels qui lui permettent de se connecter à un monde immatériel.


Dans cet article, nous vous proposons de partir explorer nos 5 sens spirituels et d'apprendre à les développer pour vivre plus en connexion avec toutes les dimensions qui vous entourent.


Rituels energetiques pour les coachs

La réalité de notre monde ne se limite pas au monde physique (au monde de la matière) tel que nous le percevons. Nous évoluons dans une réalité un peu plus complexe que cela, composée également de dimensions « non-visibles », que nous appelons aussi « mondes subtils », « l’énergétique » ou encore « la dimension spirituelle ». Ce sont des dimensions qui ne sont pas perceptibles à l’œil nu ou par nos 5 sens physiques, mais qui pourtant existent.


Tout comme le monde physique est perceptible par nos 5 sens, « l’invisible », c’est-à-dire « l’énergétique » ou « la dimension spirituelle », possède également ses propres systèmes de mesure de la réalité, qui sont invisibles et captés par notre être sous forme de perceptions ou de ressentis subtils.


C’est ce que Bernard Werber a nommé les « 5 sens spirituels » : il s’agit de l’émotion, l’intuition, l’imagination, l’inspiration et la conscience.


Ces sens sont de nature énergétique et existent même s’ils sont intangibles. Au même titre que nos 5 sens physiques, ils nous servent de repères et fonctionnent comme des instruments de mesure, nous fournissant des informations concrètes sur les différentes « dimensions » qui nous entourent.


L'émotion


Nous avons tous des émotions. Que nous le sachions ou non, que nous les exprimions ou non.


L’émotion est une réaction physiologique, déclenchée par un stimuli extérieur. Il existe 6 émotions dîtes "primaires" : la joie, la colère, la peur, la tristesse, la surprise et le dégout.


Une émotion affecte notre être à différents niveaux, les principaux étant : physique et énergétique.


Au niveau physique, lorsque nous percevons une situation extérieure et que notre système entre en réaction, une réaction chimique se produit dans notre cerveau et déclenche la production d’hormones (de stress, de bonheur, etc.) via les glandes endocrines ou des neurotransmetteurs, et qui sont ensuite diffusées dans tout le corps.


Chaque émotion, agréable ou désagréable, modifie l’équilibre de notre système hormonal. Leur mission est d’assurer le relais entre les neurones et d’informer nos différents organes s’ils doivent augmenter ou ralentir leur fonctionnement. Nos émotions permettent au corps de s’adapter à la situation que nous sommes en train de vivre. A titre d’exemple, une émotion de peur suscitée par un danger imminent (une voiture), activera ce que l’on appelle le système sympathique de notre corps pour accélérer les mécanismes des organes et des muscles, et ainsi réagir rapidement pour courir et se sortir du danger. Quelques secondes après, le système parasympathique du corps sera mis en route pour agir sur l’émotion et ralentir les réactions exagérées du corps, et revenir ainsi à un rythme normal.


L'émotion est aussi porteuse d’une vibration électromagnétique, c’est-à-dire une emprunte énergétique non visible à l’œil nu. Intérieurement, elles sont perceptibles à travers des ressentis subjectifs, reliés à notre mémoire et à nos programmations mentales inconscientes, qui passent par le filtre de notre interprétation. Nos émotions mettent en lumière ce qu’il se passe dans notre monde intérieur, pour nous permettre de prendre conscience de ce que nous ressentons, de l’exprimer et prendre des décisions en fonction de nos besoins et des messages qu’elles nous révèlent sur nous-mêmes.


C’est un réseau d’informations et de ressentis non tangibles, mais qui pourtant ont énormément de sens dans le fonctionnement humain.

Par ailleurs, il est important de rappeler que les émotions ont un pouvoir énergétique créateur qui, associé à une intention et une action, manifestent et attirent à nous des situations dans la matière.

J’exerce mon sens de l’émotion


Il n’y a pas d’émotions positives ou d’émotions négatives. Il y a des émotions agréables et des émotions désagréables. Les émotions sont très importantes, car elles nous signalent quelque chose que nous devons faire remonter à notre conscience.


Pour que les émotions soient des alliées dans votre vie, il faut avant tout les connaître, c’est-à-dire savoir qu’il existe la joie, la peur, la colère, la surprise, le dégoût ou la tristesse (et d’autres émotions secondaires).


Ensuite, développer son sens des émotions passe par le fait d’apprendre à nommer l’émotion qui nous traverse. S’agit-il de tristesse, de frustration, ou en réalité de dégoût ou de rage ? Plus vous vous poserez la question sur ce que vous ressentez, plus vous développerez la capacité d’identifier ce qu’il se passe en vous.


Une fois l’émotion identifiée (colère), la question à se poser est : que souhaite me dire cette colère ? Si elle pouvait parler, quel serait son message ? En décidant d’être honnête envers vous-même, vous en comprendrez le message. L’émotion est peut-être là pour vous signifier qu’il est temps de changer quelque chose dans votre vie, de changer un comportement, d’exprimer un besoin ou un désaccord, de demander à être traité avec plus d’amour. L’émotion vous veut du bien, et nous avons le droit de dire lorsque nous ne sommes pas d’accord avec la situation en face de nous.


La prochaine fois que vous ressentirez une émotion, arrêtez-vous un instant, et réfléchissez. Je me sens mal, je tremble, je suis agacée. Que se passe-t-il ?


Pour commencer ce travail intérieur, rien de tel que de tenir un Journal des émotions, et d’y noter les émotions et situations qui les ont provoqués. Avec le temps et lorsque vous le relirez, cela vous aidera à analyser vos comportements, pour pouvoir avancer et ne plus en être victime ! Essayer, vous verrez !


La conscience


Nous sommes des êtres vivants et nous avons conscience d’exister. L’un des aspects de la conscience, que nous sommes et dont nous disposons, nous permet de faire ce que nous voulons de ce que nous sommes dans ce monde physique. Cette liberté de choisir est ce que l’on appelle le Libre Arbitre. Ainsi, nous pouvons faire des choix, des bons comme des mauvais, décider d’écouter notre instinct, prendre des décisions, passer à l’action ou non, changer d’avis, nous tromper et recommencer. Envers et contre tout, nous avons le pouvoir d’être la personne que nous désirons être.


L’élément qui nous permet de naviguer dans notre vie quotidienne de la manière la plus saine pour soi est la conscience que nous avons de nos valeurs, notre niveau de conscience et de perception de notre réalité personnelle étant directement lié à nos valeurs morales. Plus nos valeurs seront hautes, altruistes et aimantes, plus la qualité de notre vie s’en verra impactée et augmentée positivement.


La conscience de nous-même et la conscience que nous avons du monde sont intrinsèquement liées. Le degré de conscience de nous-même que nous décidons de développer affecte directement la qualité de notre expérience humaine.

« Notre extérieur est le reflet de notre intérieur ». C’est littéralement le cas.


Alors comment peut-on faire pour augmenter la qualité de notre existence, développer la conscience de nous-même, pour ainsi amplifier la beauté de notre quotidien ?


J’exerce mon sens de la conscience


C’est simple. Tout réside dans la conscience que nous avons de nous-même, et cela passe par pratiquer la conscience de soi. Pratiquer la conscience de soi équivaut à changer la perception que nous avons du monde. L’équation est sans appel et vous mènera inévitablement vers le bonheur : changer de regard, vous changerez votre réalité.


Pour parvenir à cela, il s’agit de développer sa présence dans l’instant présent. La Pleine Conscience est pour cela une méthode riche en enseignements à intégrer dans sa vie. Pour travailler sa pleine conscience et que celle-ci nous permette de croquer la vie à pleine dent, s’exercer à être conscient dans toutes nos actions de la journée est un premier point de départ. Du lever au coucher, efforcez-vous de pratiquer la pleine conscience de l’instant vécu. Commencez votre journée par ce simple exercice : au petit déjeuner, assis à votre table, concentrez-vous tout simplement sur votre respiration, sur les mouvements naturels de votre corps lorsque vous inspirez et que vous expirez. Ressentez le souffle qui entre en vous, emplit vos poumons et ressort. Portez votre attention complète sur vos mouvements et sur la tasse de café que vous portez à vos lèvres. Utilisez vos 5 sens physiques pour sentir, humez l’odeur du café, et ressentir la chaleur à travers la tasse. Connectez 100% de votre attention à l’expérience, pendant quelques minutes. Ensuite, lorsque votre journée démarre, prenez conscience de tout ce que vous allez réaliser dans la journée au fur et à mesure. Au moment des repas, prenez conscience de chaque bouchée, de chaque gorgée. Au moment où vous toucherez une poignée de porte fraiche, où vous rentrez dans une pièce bien chaude, inscrivez l’information de la chaleur autour de vous dans votre esprit. Habitez votre corps en toute conscience. Pensez à ce que vous faites, et non à ce que vous avez à faire dans les prochains jours ou à la liste de vos courses. Soyez pleinement dans le moment présent, ainsi vous serez libéré de préoccupations inutiles et vous vous rendrez compte de l’intensité de chaque instant de votre vie.


L’intuition


Pour nous guider vers les bons choix et les bons chemins à prendre, la voix de notre conscience se fait entendre sous une forme qui s’appelle l’intuition. Vous le savez, elle est là au fond de votre cœur ou dans un petit coin de votre tête. Elle peut prendre la forme d’un ressenti très subtil, d’une émotion, de mots très simples, d’une révélation ou d’une évidence. Ce n’est autre que la voix de votre âme qui vous indique ce qui est bon pour vous ou non. Elle sait où vous allez, et elle connait le chemin.


L’intuition un GPS intérieur d’une exactitude parfaite, et elle est aussi considérée comme un « 6ème sens ». Si la direction empruntée n’est pas la bonne, elle peut nous freiner dans notre élan, tout comme nous pousser à agir différemment de nos habitudes sans comprendre pourquoi.


Elle est parfois accompagnée d’autres sens physiques, qui ajoutent de l’information à ce que nous sommes en train de vivre (par exemple, une sensation de malaise, d’excitation ou bien des frissons parcourant votre colonne vertébrale). Parfois, elle peut tout simplement vous apporter une réponse très claire, une illumination alors que vous ne l’attendiez plus.



J’exerce mon intuition


Pratiquer son intuition est un exercice à la fois simple et compliqué, car il nécessite de faire confiance au processus et de lâcher-prise.