Rechercher
  • ECH

Les 11 freins qui empêchent de lancer son activité de coach

Vous rêvez d’être coach mais vous n’arrivez pas à vous lancer ? Vous êtes déjà en activité mais vous sentez que vous stagnez ? Être entrepreneure est une belle aventure mais le chemin est semé d’obstacles qu’il faut savoir gérer ! Voyons ensemble les 11 freins qui empêchent de lancer son activité de coach et quelles sont les solutions pour les dépasser.


Les freins liés au choix de l’activité


Vous bouillonnez d’idées, vous avez milles envies, mais ne savez pas quelle voie professionnelle emprunter. Dès la création d’une entreprise ou pendant son fonctionnement, il y a des choix à faire. Choisir est un acte particulièrement complexe, car cela implique de renoncer à certaines options. Et ça c'est souvent difficile pour le cerveau humain ! Il se peut donc que vous soyez confrontée à des difficultés quant à cette prise de décision importante. Ces freins peuvent être :


>> Pas d’objectif précis

Sans but défini comment pourriez-vous l’atteindre ? Vous pouvez avoir la meilleure équipe sportive au monde et des équipements de qualité optimale, s’il n’y a pas de but sur le terrain, comment gagner ? C’est en ce sens qu’il est nécessaire de se fixer un objectif précis, un but qui sera celui pour lequel vous lancez votre activité, et pour lequel vous vous lèverez chaque matin.


Pour lever ces freins qui empêchent de réussir votre activité de coach, vous avez plusieurs possibilités : vous installer face à votre ordinateur ou une feuille blanche, et poser concrètement votre objectif. Mais parfois c’est très compliqué d’y voir clair seule. Vous pouvez alors choisir de vous faire accompagner. Que ce soit pour identifier votre mission de vie ou construire concrètement la vie professionnelle de vos rêves, vous faire accompagner dans votre réflexion vous permettra de gagner du temps et vous aidera dans vos prises de décisions.


>> Le manque d’alignement

Il est primordial, pour être sûre de votre choix, que celui-ci soit aligné avec vos valeurs et vos aspirations profondes. Si vous négligez cet aspect vous serez freinée par une partie de vous-même qui refusera d’aller dans une voie qui ne lui correspond pas. Trouver l’alignement est libérateur et vous propulsera naturellement dans un cercle vertueux de réussite. Que ce soit au démarrage de votre activité ou bien pour vous repositionner, des séances de coaching peuvent également vous aider à trouver votre alignement.


>> Pas de cible claire

Un autre frein puissant qui empêche de réussir son activité est de ne pas avoir de cible précise. En effet pour développer efficacement son activité, il est nécessaire d’identifier LA personne à laquelle vous souhaitez vous adresser. Identifier votre cible vous permettra de répondre parfaitement à ses besoins. Il est primordial de savoir pour qui vous allez déployer votre énergie. Nous savons par expérience que choisir sa cible peut être anxiogène car cela donne l’impression de se fermer des opportunités. En fait, c’est exactement le contraire ! En déterminant avec précision votre cible, vous pourrez attirer à vous les personnes que vous pouvez aider au mieux. C’est un des piliers d’une activité épanouissante et florissante.


Les freins liés à soi-même


Et bien oui, nous pouvons malgré nous être dans l’auto-sabotage ! Le regard que vous portez sur vous même peut vous porter préjudice. Voici les raisons pour lesquelles vous pourriez mettre des coups de freins au lieu d’accélérer.


>> Le syndrome de l’imposteur

En avez-vous déjà entendu parler ? C’est un mal qui touche les personnes qui doutent de leur légitimité à exercer une activité. La victime doute en permanence de ses compétences et du bienfondé de sa place professionnelle. La personne en proie à ce syndrome pense qu’elle ne mérite pas le titre qu’elle a et qu’un jour ou l’autre on la mettra face à son incapacité, qu’elle sera accusée alors d’être un imposteur. Ces doutes nourrissent la procrastination, le tâtonnement, les mauvais choix, la méfiance des autres etc. Bref, si vous identifiez être victime de ce syndrome, faîtes-vous vite aider car il peut être particulièrement dévastateur !


>> Le manque de confiance en soi

Autre frein, et non des moindres, le manque de confiance en ce qu’on est capable de réaliser. Le projet nous semble immense, trop grand pour nous, trop difficile, trop beau … C’est la peur de l’échec qui nous dicte de ne pas avancer, parce qu’on n’est pas sûre d’en être capable. Ici la clé est de ne pas regarder le sommet de la montagne, mais de vous concentrer sur chaque pas. Une action après l’autre, vous avancerez jusqu’à atteindre votre objectif. L’important est d’être dans l’action et de ne pas rester paralysée.


>> Le manque d’estime de soi

Certaines personnes se prêtent plus de défauts que de qualités, se déprécient. Il s’agit souvent d’une faille dans la construction de la personnalité. Cette fragilité est un véritable fardeau empêchant même parfois d’avoir l’ambition de créer son propre projet.

Ce qui est merveilleux, c’est qu’une fois que vous en avez pris conscience, tout est possible ! Là encore, un coach holistique peut vois aider à vous regarder autrement et à déployer votre plein potentiel !


Les freins liés à l’argent

C’est l’un des plus complexes freins qui empêchent de réussir son activité. Dans notre société, qui est régie en grande partie par l’argent, en parler est tabou. Mais nous allons dépasser cela, car c’est un point qu’on ne peut pas négliger, surtout lorsqu’on est entrepreneure. Car disons le clairement : si vous créez votre activité c’est pour en vivre !


>> La peur de ne pas gagner d'argent

Cette peur est la première qui se manifeste le plus fortement ! Ok pour trouver une activité qui vous épanouit, mais vous ne payez pas les factures en "chèque de kiff" ! Sans rentrer dans l'analyse concrète de combien vous avez besoin et de combien vous pourriez gagner, vous pouvez rester paralysée par cette peur de vous mettre en danger financièrement.


La solution ? Poser les choses concrètement sur le papier : combien auriez-vous besoin de gagner pour couvrir vos charges mensuelles ? Analysez également vos dépenses : sont-elles toutes nécessaires ? Très souvent, lorsque l'on est dans une activité qui nous rend malheureuse, lorsque nous n'avançons pas sur notre chemin de vie, nous pouvons développer des comportements de compensation, et notamment faire des achats compulsifs. Pouvez-vous rationnaliser vos dépenses ?


>> Le mauvais rapport à l’argent

Le rapport à l’argent, quand on travaille dans le développement personnel et l'accomagnement, peut être encore plus compliqué. On peut avoir l’impression de faire quelque chose qui ne doit pas être rémunéré, qui devrait être fait bénévolement, et on a même du mal à définir un prix quelques fois…


Après tout quel est le vrai prix du bien-être, le vrai prix de l'épanouissement ?

Il faut tout de même rester pragmatique : vous avez besoin au minimum de payer vos factures et de vous nourrir ! Même les associations caritatives sont rémunérées, que ce soit par les dons ou les subventions.

Les médecins, les chirurgiens, les urgentistes, les pompiers sont rémunérés pour leur travail. Il ne peut pas en être autrement dans la société actuelle, car l’argent est la seule monnaie d’échange possible, vous permettant de manger, de vous vêtir, de vous loger et d’avoir vous-même accès à des soins.


Si vous n’êtes pas rémunérée pour ce que vous faites, vous serez forcée d’abandonner cette activité et mettre la clé sous la porte. Vous ne pourrez pas payer les charges de l’entreprise et vous devrez trouver une activité rémunérée pour pouvoir subvenir à vos besoins.


La clé pour être à l’aise avec le fait de gagner de l’argent est de se poser la question « c’est quoi l’argent pour moi ? ». Si vous associez des notions négatives, il est impératif de travailler dessus pour casser vos croyances limitantes sur l’argent.

Gagner de l’argent est une bonne chose, et lorsque l’on est coach, on peut se dire que plus on gagne de l’argent, plus on aide un maximum de personnes 😊


>> Les scrupules à se faire payer

Tout travail mérite salaire, nous l’avons vu ci-dessus. Il n’y a donc aucun mal à se faire payer pour vos savoirs et votre savoir-faire ! Le temps que vous avez consacré à ce travail, vous ne l’avez pas utilisé à autre chose. Vous fixez des tarifs pour des prestations et les personnes faisant appel à vous le font en toute connaissance de cause.


Une bonne façon d’en finir avec les scrupules à se faire payer, c’est de se dire que cela joue sur l’implication de votre client.e. En effet, le fait de payer donne de la valeur à ce que vous faîtes et motive la personne en face de vous à profiter au maximum de vos prestations.


Dans l'univers, tout est une question d'échange et de circulation d'énergie. Or l'argent est une énergie qui est donné en échange de votre énergie de coaching. Il est donc juste et équilibré d'être payé en échange de vos prestations.


Les freins liés à la difficulté de communiquer sur soi


Vous vous doutez qu’on ne va pas vous dire le contraire : oui la communication est primordiale, car elle vous permet de vous faire connaitre et de faire connaitre votre activité. Si personne ne sait que vous exercez, comment voulez-vous que les gens identifient que vous pouvez les aider !


>> Ne pas savoir communiquer


Parler de soi ou de son activité cela s’apprend. Beaucoup de personnes sont très douées dans leur métier, mais ont du mal à communiquer sur celui-ci. Comment expliquer ? Comment m’exprimer ? Où communiquer ? Quand le faire ? Et comment faire, quand on n’aime pas se mettre en avant ? La base est de parler de vous de la façon la plus alignée et authentique possible. Car cela se ressent et peut-être très inspirant pour d'autres personnes. Ensuite, si vosu êtes sur votre chemin de vie, alignée avec vos valeurs, vous devez normalement ressentir une forte vibration quand vous parlez de ce métier qui vous passionne. Cette vibration est une énergie positive qui doit se ressentir dans votre communication, car elle est contagieuse et donne envie aux gens de travailler avec vous.


>> La peur de se mettre en avant


Savez-vous que le pas que vous vous apprétez à faire demande une sacrée dose de courage ? Qu'il y a sur cette Terre de nombreuses personnes qui sont dans la même situation que vous ? Si vous osez franchir le pas, vous faîtes partie de gens "inspirants". Votre parcours, les obstacles que vous avez surmontés, les questions que vous vous êtes posés, les enseignements que vous avez tirés... tout cela peut être partagé avec une communauté de personnes que vous aller inspirer. Très humblement, vous pouvez vous dire "qui je suis pour parler de ma vie ? pour me mettre en avant ?". La réponse est simple : vous êtes une personne qui a osé ! Partager votre parcours, parler de vous, n'est pas un signe d'égocentrisme mais bien un acte altruiste pour aier d'autres personnes à sauter le pas à leur tour.


Vous l'aurez compris, changer d'orientation, oser changer de vie fait naturellement peur car cela nécessite de sortir de sa zone de confort et d'avancer dans l'inconnu. Mais quels que soient les freins auxquels vous êtes confrontée soyez sûre de deux choses : d’abord vous n’êtes pas seule ! Et ensuite il y a toujours une solution qui existe ! Et si vous OSIEZ maintenant ?

CONTACTEZ-NOUS

  • Facebook