Rechercher
  • ECH

Comment bien vivre le déconfinement

Mis à jour : mai 9

Après plusieurs semaines, nous nous apprêtons dans quelques jours à sortir du confinement. Les modalités de ce déconfinement à l’échelle du pays sont en train d’être fixées, mais pour chacun d’entre nous ce moment sera vécu différemment. Nous nous interrogeons tous, nous savons en notre for intérieur qu’il a eu un avant et qu’il y aura un après. "Plus rien ne pourra être comme avant." Cette phrase peut être source d’anxiété, comme tout ce qui a trait au changement, à l’inconnu. Mais tourner une page, c’est l’occasion d’écrire un nouveau chapitre. Aujourd’hui, mille possibilités s’offrent à nous de construire notre APRÈS.

Nouvelle vie, nouvelles habitudes et toujours un point de vue holistique


Cette pandémie, historique, nous oblige à revoir notre façon de vivre. Elle nous a fait prendre conscience qu’il y a des axes d’amélioration à apporter à nos vies.

Nous allons modifier notre façon d’interagir avec le monde extérieur, et aussi donner toute sa place à notre monde intérieur. L’un ne va pas sans l’autre et tout est lié.


De nombreuses raisons de se réjouir


Il y a bien évidemment un contexte particulier, et si nous avons quelques réticences à regagner l’extérieur, cela est également synonyme de certains bonheurs retrouvés.

Le déconfinement nous permettra de nous réapproprier progressivement, notre vie sociale. Nous allons bientôt pouvoir revoir nos parents, grands-parents, frères et sœurs, ainsi que nos amis.


Quel plaisir éprouverons-nous à partager notre repas en leur compagnie !


Nous allons aussi pouvoir certainement reprendre contact avec la nature, en retrouvant le chemin de nos forêts, de nos montagnes, de nos rivières, et peut-être dans un temps un peu plus long, de nos plages bien aimées. Cette nature, qui reprend ses droits, se porte déjà mieux, grâce à la pause que nous lui avons accordée. Beaucoup ont enfin mesuré leur impact sur elle, et celui de nos habitudes de consommation. Il n’y a plus de théories, on est dans le concret.


Réjouissons-nous, cette prise de conscience est bénéfique. Le monde d’après peut être merveilleux, si nous tous gardons cela en tête lors de nos prochains choix. Que ce soit en privilégiant les circuits courts de consommation ou en voyageant moins souvent, moins loin, ou par des moyens de transport moins polluants. En adoptant une consommation raisonnée, en triant nos déchets. Nous voyons qu’une autre vie est possible à construire, et nous serons très nombreux à le faire à présent. Vous pensez que changer vos habitudes ne serait qu’une goutte d’eau dans l’océan ? Et bien dîtes-vous que l’océan est constitué d’une multitude de gouttes d’eau 😊

En d’autres termes, c’est en agissant individuellement chacun à notre niveau que nous pourrons changer les choses.


En coaching, lorsque l’on fixe un objectif, on s’assure toujours qu’il est SMART : Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste ou Réalisable, et enfin Temporel. Pour changer votre quotidien et adopter de nouvelles habitudes, posez vous des objectifs SMART. Chaque fois qu’un objectif est atteint, passez au suivant. Voici une petite infographie qui peut vous inspirer pour poser vos objectifs SMART.





Gérer sa peur de sortir


Nous venons de vivre dans un cocon depuis plusieurs semaines. On nous a exhortés à ne pas sortir pour ne pas être confrontés à cet ennemi invisible, dont parlent tous les médias.

Dès que l’on souhaite s’informer, on nous assomme de tristes chiffres : nombre de malades, nombre de décès. Un climat anxiogène s’empare de nos villes, lorsque nous devons mettre le nez dehors : les masques, la distanciation, les contrôles de police renforcent notre sentiment d’être en danger. Avoir peur, c’est humain, et c’est ce qui nous permet de ne pas prendre des risques inconsidérés. C’est une émotion, qu’il faut accepter et dont on doit se servir. Et pour ne pas subir, une solution : agir.

Il s’agit déjà de prendre du recul pour pouvoir sortir avec plus de sérénité, mais aussi d’adopter une stratégie gagnante pour être en sécurité.


Le déconfinement ne signifie pas que l’on sera dans la même situation qu’avant le confinement.

La première différence, c’est que nous savons aujourd’hui que ce virus existe, et nous pouvons adapter nos comportements afin de nous protéger.

Au programme : mesures d’hygiène drastiques, amélioration de nos habitudes alimentaires et zénitude.

1. Mesures d’hygiène


Nous avons la possibilité à présent de porter des masques lorsque nous devons nous rendre à l’extérieur et nous pouvons nous en procurer. Nous pouvons même les fabriquer, quel que soit notre niveau de dextérité, beaucoup de tutos sont disponibles, avec et sans couture. Il faudra conserver notre habitude de se laver les mains, plusieurs fois par jour, avec du savon ou du gel hydroalcoolique (lui aussi, à nouveau disponible !).

Ces mesures que nous oubliions peut-être d’appliquer en sortant des transports en commun ou en revenant des supermarchés seront maintenant acquises, pour la plupart d’entre nous.

Nous veillerons sans doute à garder nos chaussures à l’extérieur de la maison ou à nettoyer nos semelles en rentrant. Aussi nous n’allons pas du jour au lendemain revenir aux accolades et à la bise avec nos collègues de travail mais cela ne nous empêchera pas de les saluer chaleureusement par la parole. Et ce sera encore plus beau, car en faisant cela, nous allons nous protéger les uns les autres.


2. Habitudes alimentaires


Continuons sur notre bonne lancée, à nous nourrir correctement, de façon à booster nos défenses immunitaires (si ce n'est pas déjà fait, lisez le guide de coaching holistique). Mais par l’alimentation, ne l’oublions pas, nous pouvons aussi agir sur notre sphère émotionnelle.

Le meilleur allié antistress, c’est le magnésium. Prévoyez alors des amandes pour vos en-cas, et quelques carreaux de chocolat noir.

Si l’anxiété est trop présente, vous pouvez passer à la vitesse supérieure, en faisant une cure de magnésium, sous forme de complément alimentaire.


3. De la zénitude au cœur de chaque journée


Puisque les sentiments peuvent se bousculer, et nos idées ne pas être assez claires, voici quelques pistes pour garder son calme :


* Plantes en infusion : petit rituel à mettre en place, tous les soirs, il faut absolument s’accorder un temps pour soi. On se prépare une tisane relaxante, au tilleul par exemple (ou toute autre infusion réconfortante de votre choix). On s’isole une demi-heure, pour se retrouver et se détendre.


* Huiles essentielles : l’huile essentielle de Lavande officinale est indiquée pour ses vertus calmantes. Vous pouvez la respirer à même le flacon, dès que le besoin se fait sentir. On vous conseille d’en verser une ou deux gouttes sur votre oreiller, pour faciliter votre endormissement.


* Les Fleurs de Bach : Le complexe de fleurs « Rescue » sera le plus approprié. En effet, il réunit plusieurs fleurs agissant en soutien de plusieurs points de la sphère émotionnelle. Cet élixir a été conçu pour apporter : patience, courage, réconfort, maitrise et attention.


Avec ces outils naturels, vous resterez sereine en journée et vous aurez des nuits réparatrices.


Préparez-vous mentalement


Pendant plusieurs semaines, notre cerveau s’est habitué à être « entre 4 murs » cela entrainant une baisse de stimulations sensorielles et mentales. En faisant cela, nous avons pu goûter à un rythme de vie plus lent et moins stressant. Comme lorsque l’on revient de vacances, après avoir vécu cette coupure de rythme après s’être « déconnecté ». Lorsque l’on reprend le chemin du travail, on se prépare tous mentalement et physiquement à ce retour. On reprend les horaires plus matinaux, on se couche plus tôt. Il est essentiel également de se préparer mentalement. Imaginez-vous dans quelques jours, reprendre vos habitudes quotidiennes.


Faîtes ce petit exercice de visualisation pour vous préparer : le réveil émet une douce mélodie qui vous sort du sommeil, vous êtes heureuse de retrouver vos habitudes, vous sentez les parfums de votre petit-déjeuner, vous vous préparez et vous avez tout ce qu’il faut (masque, gants) pour être protégée. Vous quittez votre domicile et fermez la porte à clef. Le premier pas à l’extérieur vous met en joie, vous êtes confiante et sereine, heureuse de retrouver une vie sociale, vous êtes vigilante à respecter les règles d’hygiène, cela vous sécurise.


Si vous avez passé le confinement avec de la famille ou des amis, et que vous vous apprêtez à retourner vivre seule, aménagez des périodes de plus en plus longues d’isolement, pour éviter un changement d’environnement brutal.


Ce confinement est une expérience totalement inédite. Il n’est pas naturel pour l’humain de vivre reclus, nous sommes avant tout des êtres sociaux. Pendant plusieurs semaines ce mode de fonctionnement a sollicité notre capacité d’adaptation. C’est le propre de l’humain de s’adapter. C’est ce qui lui permet de survivre depuis des millénaires. Il va falloir maintenant s’adapter encore à un nouveau mode de vie.


Les règles d’or sont l’acceptation et la bienveillance. Il va nous falloir du temps pour revenir à un état émotionnellement stable et c’est totalement normal. Accueillez vos émotions, exprimez-les, cela vous permettra de vivre cette transition plus sereinement. Soyez bienveillante avec vous-même, comme si vous étiez votre propre meilleure amie : vous avez le droit d’avoir des moments où vous vous sentez moins bien, dans ces cas-là, ne restez pas seule et contactez quelqu’un qui pourra vous écouter, cela vous aidera à aller mieux.


Pour vous aider à vous préparer physiquement et mentalement à cette étape de déconfinement, Céline Maillot, Sophrologue, Professeure de Yoga et Formatrice à l’Ecole de Coaching Holistique, vous propose une séance de sophro-relaxation à écouter ici.



Créez votre nouvelle vie


Le confinement nous a permis de faire un point. Nous ne reviendrons pas au monde d’avant, nous devons accepter ce fait et faire preuve de résilience. Après cette période d’introspection, de ralenti, vous en savez sans doute beaucoup plus sur vous-même : qui vous êtes, de quoi avez-vous le plus besoin, et surtout vous ne voulez plus dans votre vie.


Oui, il y a du positif à en tirer !


La réflexion est posée, passez maintenant à l'action.


Vous souhaitez peut-être continuer à télétravailler, et ainsi gagner du temps sur votre vie personnelle tout en réduisant votre empreinte écologique… Faites-le !


Vous souhaitez peut-être passer à un mi-temps, afin de vous consacrer plus à vos proches, ou prendre plus de temps pour vous et vos loisirs. Faites-le !


Vous désirez peut-être, faire un métier passionnant, vous lancer dans une reconversion professionnelle. Faites-le !


Ou bien, vous avez hâte de retrouver votre métier. Dans ce cas, vous allez exercer avec encore plus d’enthousiasme, et vous rendre compte de la chance que vous avez d’avoir trouvé votre voie. Lancez-vous !


Pour résumer, si vous pouvez faire le bilan, et accepter de réaligner votre vie, alors vous ne ressortirez pas de cette période indemne : vous en sortirez grandie.


Ce déconfinement est une nouvelle étape qui va nous permettre de redéfinir nos besoins individuels et relationnels. Vous avez une occasion idéale pour recréer votre quotidien. Alors à vous de jouer !

0 vue
  • Facebook